No blog last night

Cerveaux

In Girly (small) talk on 2 février 2011 at 11:06

« Ces êtres-là sont sans cervelle, leur pauvre tête se brouille si on l’emplit »

Merci docteur Edwards. Merci pour cette thèse, longtemps soutenue jusque dans le monde médical, avant que l’on ne découvre que non seulement la femme est pourvue d’un cerveau, situé également dans sa boîte crânienne – c’est fou, non ? -, mais qu’il ne s’agit pas d’un organe de second choix ou d’un accessoire, au même titre que les D&G qu’elle a récemment & chèrement acquises. Certes le cerveau masculin est plus lourd que le cerveau féminin (d’environ 100 grammes), mais proportionnellement au poids du corps, celui de la femme est plus lourd de 0,1%. Quand cette découverte a été faite, certains hommes se sont empressés de conclure que le poids n’a aucun rapport avec l’intelligence. Mais oui, les chéris, c’est comme la taille, aucun rapport.

C’est pourtant scientifique. Cerveaux masculins et cerveaux féminins ne fonctionnent pas sur le même modèle, c’est même une question d’épigénèse. Il paraît. Inutile de me demander des détails, je vous rappelle que je suis une fille. J’ai donc deux hémisphères à mon cerveau, si si, mais j’utilise moins le gauche, le scientifique, le logique, contrairement aux hommes.

Le corps calleux qui sépare les deux hémisphères est plus important chez les femmes (de 10%) ce qui permet 30 % de connexions supplémentaires. Voilà pourquoi une femme peut parler de quelque chose tout en réfléchissant à autre chose, tout en se mettant du rouge à lèvres. L’homme se concentre sur une action, une seule, souvent silencieuse. Dans la voiture, pendant que la fille réfléchit à la place des futurs meubles que le couple vient d’acheter en kit au pays des élans, tout en parlant de la nécessité de jeter le poster immonde du gars puis de la faim dans le monde, et ce, sans transition, le tout en se remaquillant, le gars conduit. Point. D’ailleurs il ne vous écoute pas. Il ne peut pas tout faire.

La suprématie de l’hémisphère droit féminin impliquerait par ailleurs davantage de subjectivité et d’intuition, moins de logique, plus d’émotions. Un homme écoute ce qui est dit, une femme, comment c’est dit. Méfiance, les gars, la prochaine fois que vous demandez à vos moitiés de vous passer le sel. Ne vous étonnez plus si vous déclenchez un tsunami. Ou si elle profite de ce rare moment de logorrhée masculine (4 mots, un monde, une véritable cosmogonie) pour opérer une subtile transition et vous parler de celle qui partage ses virées shopping et compte pour moitié dans le découvert de votre compte en banque : Martine, sa BestFriend.

Une nouvelle fois, ce serait scientifique. La femme parle, l’homme agit (dans le cas concret, il mange… salé). À l’école maternelle, sur un cours de 50 minutes, les filles bavardent pendant 15 minutes, les garçons… 4. En revanche, ils chahutent 5 minutes et les filles 30 secondes (juste le temps de se retourner pour mettre une baffe au minot qui leur a tiré les couettes pour les faire taire). Donc de retour du pays bleu et jaune, la femme parle, parle, parle, l’homme conduit.

Si votre moitié poursuit son long monologue par son odyssée pour trouver le corner Chanel au Bon Marché (étonnant qu’elle arrive encore à se perdre, persifle le gars, il semble pourtant qu’elle s’y rende toutes les semaines), ce serait scientifique, une nouvelle fois. Les femmes s’orientent dans le temps (exemple, quand vous rentrez sur la pointe des pieds, bourré, à 23 heures, pensez-vous ! elles savent qu’il est en fait 2 heures du mat’) et les hommes dans l’espace (sauf dans le cas précité, comme le prouve le sonore : « aïe, p…, c’est l’armoire et feu mon doigt de pied ! »).

D’ailleurs (qui a dit que la femme n’est pas logique ? j’opère une transition subtile de l’armoire au rangement, suivez, enfin !), il est aussi à noter que si les femmes ont une vue scientifiquement moins développée que les hommes (d’où la fixation masculine sur le moindre chemisier qui dévoile un début de décolleté, la vue est érotisée chez l’homme), elles ont une meilleure mémoire visuelle, ce qui explique qu’elles retrouvent plus rapidement les objets. Donc, elles auraient su, elles, où se trouvait l’armoire, et, accessoirement, ce qu’il y avait dedans et où (Si mon gars me déclare que c’est donc normal que ce soit moi qui retrouve le chemin de la machine à laver ou du panier de linge sale pour ses chaussettes, je, je… je fais la grève du décolleté…).

Bref, les sens seraient plus développés chez la femme (ouïe – les femmes entendent 2,3 plus fort –, le toucher, l’odorat, surtout). Des chercheurs américains ont même démontré que le cerveau féminin au repos est aussi actif qu’un cerveau masculin en pleine réflexion. Ca fait peur. Même à moi, c’est dire ;-)

Enfin, tout le monde a vu ou reçu par mail cette fameuse étude scientifique :

 

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Conclusion triple :

1. Inutile, messieurs, de vous demander pourquoi nous ratons nos créneaux.
A- nous avons moins le sens de la spatialisation
B- il était plus important de bien appliquer le rouge à lèvres. Parce que finalement vous avez trouvé le corner Chanel au Bon Marché, après un détour qui vous a permis l’achat d’un joli sac chez Dior (logique féminine).

2. Quelques questions existentielles demeurent :

- Pourquoi les hommes ne retrouvent-ils jamais la moutarde (le beurre) dans le frigo ?
- Pourquoi ne referment-ils jamais le tube de dentifrice (la mousse à raser) ?
- Pourquoi ne peuvent-ils pas regarder la télé (leur pc) et papoter (faire des bisous) en même temps ?

3. C’est-y pas rassurant ces visions bipolaires et simplissimes ? ça permet même à deux éminents Américains de best-selleriser en série, à coup de cartes routières, de Mars et de Vénus.

Moralité, la réponse à toutes ces questions essentielles de la vie quotidienne des gars et filles serait scientifique.
Mais comme les gars seraient plus souvent scientifiques que les filles, à mon avis, ça les arrange bien, comme raison. Simple intuition.

Et si vous avez un doute sur le sexe de votre cerveau (puisque certaines femmes ont un cerveau masculin), n’hésitez pas à faire ce test. Vous réviserez vos bases en anglais en même temps.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 106 autres abonnés